protection

Exemple de barrière physico-chimique sous forme de film

TRAITEMENT POUR CONSTRUCTION NEUVE

Il s’agit d’un produit manufacturé composé d’un support physique (film ou autre matériau) dans lequel ou sur lequel a été empêche la migration introduite une ou des substances biocides. C’est ce biocide qui  des termites vers la construction. Ces barrières sont disposées à l’interface sol-bâti (interface horizontale et parties verticales enterrées) ainsi qu’au niveau de l’ensemble des réservations et points singuliers de façon à bloquer tout passage potentiel au niveau de la future construction.Certaines mises en oeuvre peuvent sortir du cadre classique. Dans ce cas, un avis technique du CSTB, permettant de valider les principes de pose, est demandé à l’industriel fabricant.

BARRIERE PHYSICO-CHIMIQUE

En application de l’arrêté du 27 juin 2006 relatif à l’application des articles R112-2 à R112-4 du code de la construction et de l’habitation, il est demandé la mise en place pour les constructions neuves d’un dispositif de protection entre le sol et le bâtiment contre l’action des termites au moyen : soit d’une barrière physico-chimique, d’une barrière physique, d’un dispositif de construction contrôlable (sauf département d’outre-mer).

Afin de respecter ces règles, nous vous proposons la pose de TERMIPROTECT, il s’agit d’un film de polyéthylène, très haute résistance, pour la protection contre les termites, adaptés à tout type de construction.