PROCEDE PAR PIEGES SENTRITECH

Procédé SENTRI TECH, système anti-termites par pièges appâts
TERMITOX a été choisie pour être une des premières sociétés en France à procéder aux essais SENTRI TECH depuis fin 1994, et commercialise ce savoir-faire depuis début 1997 suite à la certification CTB-P+ de l’hexaflumuron. Depuis janvier 2002 le procédé est certifié par le FCBA. Il consiste à la mise en place de « pièges appâts » autour de la zone à protéger (bâtiment, terrain…) afin d’éliminer la ou les colonie(s) de termites présente(s). Tout en respectant votre environnement et votre cadre de vie.

LA TECHNIQUES DES PIÈGES D’APPÂTS

L’étude préalable du site :
L’analyse de situation devra comprendre les informations relatives

  • au bâtiment concerné (année de construction, traitement antérieur, état des bois de structure,accessibilité de l’ensemble des zones…),
  • la nature des pathologies présentes,
  • l’étendue et la localisation de l’infestation,
  • l’origine des désordres,
  • l’état des pièces de bois visibles et/ou la nécessité de faire passer un homme de l’art.

L’IMPLANTATION DU DISPOSITIF

l’installation devra être accompagnée d’un plan d’intervention mentionnant :

  • la surface à protéger,
  • la localisation des infestations,
  • l’identification des lieux d’implantation (stations sol et hors-sol),
  • la localisation des bois de structure infestés nécessitant un traitement.

Le dispositif sol : il est installé linéairement autour du bâtiment.Le dispositif hors-sol : les pièges hors sol sont installés, selon les prescriptions de mise en œuvre du fabricant, directement sur les zones d’activité des termites.

reglementation-termite

LES TRAITEMENTS CONTRE LES TERMITES SOUTERRAINS

4 Etapes

Le suivi du site : la mise en oeuvre et le suivi de la technique piège comprend quatre étapes :

  • l’implantation du dispositif,
  • la connexion avec la colonie de termite,
  • l’élimination de la colonie,
  • la surveillance et maintenance du système.

Avant connexion : la fréquence des visites est fonction de la situation du site ; deux visites minimum seront réalisées dans les six premiers mois.

Phase d’intoxication : le rythme des visites est fonction de la vitesse de consommation de la formulation dans les stations ; les visites seront espacées aumaximum de 3 mois.

Constat d’élimination : ce constat est fait après un arrêt d’activité pendant 3 mois (hors période hivernale), constaté sur un minimum de deux visites.

Maintenance et surveillance du site : le site est suivi un minimum 1 fois par an par l’entreprise.

duree-traitement-termite
NOS REFERENCES

Musée des Beaux-Arts à BORDEAUX, Lycée de la Sauque à LA BREDE, Château RIEUSSEC à FARGUES DE LANGON, Château LAROZE à SAINT-EMILION, Piscine municipale à LIBOURNE, Château Lafite Rothschild à PAUILLAC, école maternelle à LEGE-CAP-FERRET, port ostréicole à CLAOUEY… et  de nombreux particuliers.

NOS AVANTAGES

DEVIS GRATUIT, RÉPONSE EN MOINS DE 48H.

60 ANS D’EXPÉRIENCE, 40000 CHANTIERS, 10000 CLIENTS, 95% DE SATISFACTION.

FORMATION DU PERSONNEL VIA LE FCBA ET UN SUIVI INTERNE.

TRAVAUX SUIVANT LES PRESCRIPTIONS : 10 ANS POUR LES BOIS, 5 ANS POUR LES SOLS ET MAÇONNERIES.

CTB-A+, QUALIBAT, DE NIV.3

TELECHARGE NOTRE PLAQUETTE